Recherche

Une des modalités essentielle à tout type de recherche est l'ouverture et la dialogique. Penser une programmation construite autour de rencontres et de discussions, de débats ouverts et d'invitations pour des performances, des lectures, en parallèle d'une programmation artistique me semble centrale pour ce projet. Cet axe permet également d'inclure un public en tant que participant, de ne pas inviter un spectateur à consommer et regarder mais bien à être présent en tant qu'acteur à part entière à travers la mise en place de journées de recherche, tables rondes, workshops… Ainsi s'établit une logique d'horizontalité et de partage entre les acteurs du milieu artistique, théorique, sociologique et scientifique parmi les autres milieux qui seront concernés et un public plus large qui devient lui aussi acteur de ce travail de recherche. L'éloignement de la ville du lieu permet de l'envisager comme un safe-space et d'aborder ces rencontres à travers l'expérimentation, la bienveillance et la confiance. Un système de proposition ouverte peut-être mis en place avec les artistes de passages et les résidents, menant aussi bien à des invitations d'artistes que la mise en place d'ateliers d'écriture, de conception de jeu vidéo (game-jams), de performances, de projections cinématographiques ou de randonnées poétiques.

Une direction de recherche sera discutée collégialement afin de profiler une saison de travail à venir et de soulever les potentielles invitations en lien avec le programme de résidence. Des intervenants de tout horizon seront conviés, IRL comme URL à venir échanger autour des thématiques définies de manière ponctuelle. Différents temps d'échanges hybrides entre séminaire, conférence, appel visiophonique ou débat seront mis en place avec eux, toujours en invitant le public à venir partager les problématiques.